image Frédéric Bonan | I-Deal Development

Frédéric Bonan | I-Deal Development

Monter son entreprise

Les capacités de Frédéric Bonan (fredericbonan) en création de valeur ont été profitables aux affaires du cabinet de consultingl Arthur D. Little dont il est devenu membre du conseil d'administration en 2004 grâce à son expertise. Les capacités du personnel et la croissance interne du réseau sont optimisées grâce à la création de l’école supérieure du groupe, Altran Management Institute, ainsi qu’à l'échange de savoir encouragé par le manager. Le modèle d'affaires étudié par Frédéric Bonan permet au manager d'embaucher, de prospecter et de contrôler l'efficacité de son centre de profits afin d'apporter concrètement son appui au développement de la société.

Afin de produire une vision stratégique efficace pour la boîte, un comportement obstiné est entretenu et promu par le Président Directeur Général d’I-Deal Development. Frédéric Bonan veut orienter les petites et moyennes entreprises en améliorant les capacités et l'entente de l’équipe tout en les poussant à rester eux-mêmes. Par conséquent, elles croîtront vite grâce à un personnel uni et enthousiaste. L’approche initiée par Frédéric Bonan permet aux PME aidées par I-Deal Development de s'épanouir réellement, car elles jouissent de la stabilité et du professionnalisme d’un groupe sans les désagréments afférents.

Les principaux acquis du consultant durant son cursus chez Altran ainsi que ses accomplissements

Une équipe fiable et un puissant réseau de partenaires sont les axes majeurs sur lesquels est orientée la méthode d'expansion créée par Frédéric Bonan grâce à ses capacités chez Altran. Le lancement des activités d’Altran ainsi que son introduction sur le secteur mondial du consulting en technologie ont été appuyés par le consultant qui était chargé du marketing. La mise en place d’un solide réseau de consultants expérimentés et le développement de centres de profits étaient les occupations du businessman chez Altran à ses débuts. Frédéric Bonan a renforcé son savoir-faire en tactique opérationnelle et en création de valeur en plus de ses capacités en commerce et marketing durant son cursus chez Altran Technologies.

En tant que conseiller consultatif du holding Quest, le gérant d’I-Deal Development met ses compétences à profit dans l’optimisation de la stratégie de développement de l’entreprise sur le plan international. Soutenu par sa compétence dans le domaine, Frédéric Bonan travaille concrètement sur la globalité des projets du bureau. Il est ainsi au conseil d’administration de différentes petites et moyennes entreprises françaises à vocation mondiale. I-Deal Development a permis la réalisation du partenariat d’Aequs avec l’entrepreneur français Sira. L’expertise de Frédéric Bonan dans les travaux de rapprochements a participé à l'évolution d'Aequs au niveau mondial.

Accomplissements significatifs en faveur d'une entreprise en phase d'expansion

Fort de sa maîtrise des marchés mondiaux, le responsable du développement et du marketing du groupe Altran lui permet d’évoluer à l’échelle internationale tout en élargissant ses prestations régionales. Suivant la logique des centres de profit, Frédéric Bonan participe à la mise en place et à la direction de départements fonctionnels œuvrant pour la création de valeur. Cette démarche améliore concrètement le CA du groupe Altran mais aussi l'efficacité de son business model. Frédéric Bonan a élaboré un programme moderne d'embauche et de formation au sein de la société Altran. La tactique d'ascension élaborée par le Directeur général du holding comprend entre autres le rachat progressif d'environ 250 PME dans le monde. Altran se lance sur le marché local sur l’initiative de son responsable du développement et du marketing. À cette époque, les activités provinciales du groupe couvrent une quinzaine de communes.

Parcours de Frédéric Bonan à ses débuts dans l'univers des affaires

Grâce à ses études à l'ENSMA, Frédéric Bonan est diplômé en ingénierie des matériaux. En tant que cadre technico-commercial chez Altran Technologies, le jeune diplômé de l'ESSEC aidait les PME à s'améliorer. Entre l'acquisition de son certificat de l'ENSMA et de son master de marketing, le futur consultant a été vice-président de la Confédération Nationale des Juniors-Entreprises (CNJE) en charge des activités d’export aux États-Unis et en Asie.